Plan de traitement pré-mariage (3/3)

Je vous ai parlé de peeling et de Cellu M6, il me reste à partager avec vous le dernier chapitre (et pas des moindres) de mes soins pré-mariage : les injections.

Mon jour-J fut le 25 juillet dernier. Robe romantique et Jimmy Choos, ciel bleu et amoureux heureux. Inoubliable… encore plus beau que dans mes rêves ! Je vous avais parlé de la liste de soins esthétiques que je m’étais planifiés en vue de la cérémonie – à présent, et comme promis, je vous fais mon « rapport ». Voici la 3e (et dernière) partie!

Je ne suis pas une grande fan des aiguilles et je suis très douillette. Autant vous dire que les injections ne sont pas une partie de plaisir. Mais j’en fait régulièrement à Forever depuis 10 ans, par conviction profonde que le Botox (je commence seulement à tester l’acide hyaluronique), ça marche !

J’avais planifié mes 2 séances de Profhilo en juin et mon Botox début juillet – le Jour J étant le 25 juillet. Les injections d’acide hyaluronique Profhilo ont adouci légèrement mes traits et j’ai aussi eu l’impression que la qualité de ma peau et l’ovale de mon visage étaient plus beaux 1 mois après. Malheureusement (ou heureusement) l’amélioration est trop subtile pour être clairement visible sur les photos avant-après.

Le Botox  du front, rien à signaler, ça fonctionne à tous les coups ! Visage détendu mais expressif, peau lisse et regard défatigué. Le petit plus ? le botox que les médecins m’injectent est doux, et procure donc un effet ultra-naturel (d’autres botox existent, mais ma préférence va pour le plus doux d’entre eux).

La grande révélation cette fois, c’était le Botox axillaire, pour réduire la transpiration sous les aisselles. Je n’avais encore jamais essayé. Quatre mois après, je ressens toujours l’effet. Et inutile de vous dire qu’entre l’émotion intense et la chaleur qu’on ressent lors d’un mariage sous le soleil de juillet, j’étais bien heureuse de ne pas sentir les gouttes de sueur couler le long de ma robe de mariée ! Je ne m’y attendais pas mais j’ai même pu mettre de côté mon déodorant – sans transpiration, pas d’odeur… Avis aux intéressés : mettez une couche bien épaisse de crème anesthésiante 90 minutes avant la séance d’injection – et si comme moi vous êtes « sensible » (pour ne pas dire chochotte 😉), n’hésitez pas à le faire faire par l’une de nos assistantes, la crème sera mieux appliquée. Les aisselles sont bien plus sensibles que le front.

Conclusion de mon programme « mise en beauté »

Je conseille vraiment à toutes les futures mariées d’inclure un budget « médecine esthétique » dans la liste des préparatifs du mariage, et de prendre le temps de définir un retro-planning des soins qui sont adaptés. Sans tomber dans l’addiction, c’est si bon de se sentir la plus belle en ce jour si spécial !

Plan de traitement pré-mariage (2/3)

Mon jour-J fut le 25 juillet dernier. Robe romantique et Jimmy Choos, ciel bleu et amoureux heureux. Inoubliable… encore plus beau que dans mes rêves ! Je vous avais parlé de la liste de soins esthétiques que je m’étais planifiés en vue de la cérémonie – à présent, et comme promis, je vous fais mon « rapport ». Voici la 2e partie!

Mon jour-J fut le 25 juillet dernier. Robe romantique et Jimmy Choos, ciel bleu et amoureux heureux. Inoubliable… encore plus beau que dans mes rêves ! Je vous avais parlé de la liste de soins esthétiques que je m’étais planifiés en vue de la cérémonie – à présent, et comme promis, je vous fais mon « rapport ».

Saison 1, épisode 2 😉

Dans mon précédent article blog j’avais partagé ma première expérience de peeling TCA. Ce n’est pas le seul soin que j’ai découvert à l’occasion de mon programme de mise en beauté pré-mariage ; dans la catégorie « soins corps » j’ai testé le Cellu M6.

Cela fait plus de 20 ans que nous pratiquons le Cellu M6 à Forever Institut et que nous investissons dans les appareils de LPG – nous ne manquons aucun up-grade ! La demande pour ce soin anti-cellulite est constante et LPG reste LA référence en « palper-rouler ». Leur technologie n’a cessé de s’améliorer au fil des années, surtout en ce qui concerne leur appareil médical que seuls des centres tels que le nôtre peuvent proposer. Cependant je n’avais encore jamais essayé. Pourquoi ?  

  1. J’ai la chance d’avoir un corps d’allure athlétique et très peu de cellulite
  2. Ce soin demande un réel engagement et une discipline en termes de régularité et de constance – la discipline n’est pas ma qualité première 😉

Nombre de futures mariées font un régime avant le Jour-J. Moi je ne voulais pas perdre de poids, mais tout simplement être au top ! Ma robe de mariée se déclinait en version longue (pour la cérémonie) et en version courte (pour la fête dansante). Je ne portais pas de bas et je voulais que ma peau soit lisse, tonique et tout simplement irrésistible. Encore plus pour le voyage de noces sous les palmiers de Polynésie…

Mon constat après une cure complète – à savoir de 2 séances par semaine pendant 3 semaines : grande surprise car le résultat était au-delà de mes espérances !

Au début j’ai remarqué une différence mais les photos avant-après n’étaient pas très parlantes ; alors j’ai pensé que c’était juste une impression. Puis, sur la plage à Moorea, vêtue uniquement de mon bikini blanc « spécial lune de miel » qu’une amie m’a prêté, je me fais complimenter par mon mari. Il trouve ma silhouette changée et mes jambes plus douces et plus fermes. Il me demande si j’ai fait quelque chose de particulier et là je souris, avouant mon nouveau pêché-mignon, le LPG ! Comme quoi, parfois il faut une autre paire d’yeux pour apprécier encore plus le résultat !

Plan de traitement pré-mariage (rapport 1/3)

J’avais entrepris plusieurs traitements en vus de mon Jour-J 🙂 En voici mon rapport, en trois parties. La première partie concerne le peeling TCA, que j’ai testé pour venir à bout de mes taches brunes.

Mon jour-J fut le 25 juillet dernier. Robe romantique et Jimmy Choos, ciel bleu et amoureux heureux. Inoubliable… encore plus beau que dans mes rêves ! Je vous avais parlé de la liste de soins esthétiques que je m’étais planifiés en vue de la cérémonie – à présent, et comme promis, je vous fais mon « rapport ».

Partie 1 : peeling

Pratiquer des peelings éclaircissants en plein été, c’est compliqué. Cependant je voulais vraiment estomper les taches brunes sur mon front. J’ai demandé conseil à l’une de nos spécialistes en la matière : Elisabeth. Elle est notre doyenne et a plus de 30 ans d’expérience en peelings.

Son diagnostic : j’ai un début de melasma – une tache brune liée à des problématiques hormonales (j’ai changé mon type de contraception récemment) et qui s’accentue lors d’expositions solaires répétées. Par ailleurs, même si je suis fille de dermatologue, je ne me protégeais pas du soleil de manière quotidienne (j’ai adapté mon comportement depuis).

Elle m’a donc fait un peeling TCA léger, à 15%. J’ai dû faire très attention au soleil pendant 10 jours, j’ai pelé, mais ça en aura valu la peine. Les taches ne se voient presque plus. J’ai en effet été bluffée par le résultat après une seule séance alors qu’il faut compter en général trois séances pour un traitement complet.

Première promesse faite à Elisabeth : introduire un écran total dans ma routine-beauté matinale. C’est chose faite avec l’achat du Mesoestetic Melan 130. J’ai passé ma lune de miel en l’appliquant religieusement le matin et en tout cas une autre fois dans la journée – mon teint était suffisamment unifié et ma peau lumineuse pour que je laisse mon traditionnel fond de teint dans mon tiroir genevois !

Conclusion : j’attaque le traitement complet cet hiver. Et selon les recommandations de notre lasériste Maria, je ferai probablement quelques séances de Picosure focus pour perfectionner l’homogénéisation de mon teint.

before the peel
a few days after
a few weeks after the first peel

It’s in your eyes!

J’ai les yeux bleus et le teint clair. Ma peau est fine et délicate, et cela se remarque tout particulièrement dans la zone périorbitaire. Il y a bien sûr les petites rides qui se multiplient et donnent un aspect froissé à ma paupière inférieure. D’autre part, ma peau est si translucide à cet endroit que mes cernes en sont d’autant plus visibles. Je n’ai pas pour habitude de me maquiller, alors je suis preneuse de toute solution alternative pour rafraîchir et embellir mon regard !

Il y a quelques mois, nos médecins ont introduit un nouveau type d’injection pour booster le regard ; il s’agit d’un acide hyaluronique extrêmement fluide associé à un acide de fruit. Le premier est un hydratant et biostimulant naturel, et le second un agent éclaircissant puissant. Injecté en mini-gouttelettes sous, et autour des yeux, ce produit va progressivement dissiper la pigmentation des cernes, renforcer l’épiderme et atténuer les ridules.

Je me suis portée volontaire pour essayer ce traitement qui nécessite 3 séances espacées de 2 semaines, et je partage volontiers mon expérience.

Les aiguilles – bien qu’ultrafines – ça pique, et ça fait monter les larmes. Mais en appliquant un ice-pack sur les yeux quelques minutes avant la séance, la sensation de douleur est fortement diminuée. Après les injections, le contour de l’œil reste un peu gonflé pendant 24 heures. J’ai vu une amélioration des cernes dès la 1ère séance. Je pensais m’arrêter là mais Dr Schivo m’a bien expliqué que pour faire durer le résultat, il fallait planifier 3 séances à intervalle de 15 jours. J’ai obéi !

Deux mois après, je trouve mon regard nettement moins fatigué. Lorsque j’applique ma crème contour des yeux, je sens ma peau moins flétrie, plus résistante. Et en cette période ou le port de masque devient obligatoire dans de plus en plus de contextes, l’importance du regard est quintuplée. Plus que jamais, nos yeux se doivent d’exprimer à la fois la confiance, la force, la sérénité, la fraîcheur et l’éclat.

J’espère que ce témoignage a pu vous éclairer sur une des approches que la médecine esthétique nous offre pour sublimer notre regard.

 

« Look-Booster » à Forever Boutique et Forever Institut

390 CHF par séance // 990 CHF pack de 3 séances

Happy Beautiful Father’s Day

For Alchimie Forever’s Father’s Day Newsletter, Ada asked me a beauty related wisdom I learned from our dad, but there are so many that I wanted to share more than one with you.

  • Wear sunscreen. Every single day. Even though I’ve heard this my entire life, once in while I forget. I regret it instantly. I feel so stupid because I know that my skin aged one whole year in a single day. I know my shoulders, neckline and upper arms are the most sensitive, so on top of applying and reapplying sunscreen, I try to wear covering t-shirts instead of tank tops whenever I’m in the sun for a while. Also, having a SPF day cream helps me to never forget to protect my face.
  • Do not permanently mark your skin. Since I was twelve, I’ve thought of getting a tattoo, but each time I think about it, I keep hearing my dad’s voice and picturing our clients who come to Forever Institut to remove theirs.
  • Be physically active. It took me a while to understand that one. Growing up I used to horseback ride at least three hours a day so I never knew what not being physically active meant. When I stopped riding, it took me a while to find other physical activities I enjoyed as much and for a long time I felt like I had lost some of my power. A power that comes from within. A power that comes from feeling your body strong.
  • Stay away from your zits. You can definitively see on my face where I resisted the temptation of touching my zits and where I caved in. Thankfully, laser treatments exist to help erase the scars on my face. This will be the next treatment I’ll try this winter at Forever Institut.
  • Beauty should be present in all areas of your life. Create a lovely living and working space. Choose quality over quantity when it comes to clothes. Surround yourself with beautiful art pieces, whether it’s at home or at work. This is one of many qualities I love about my husband Guillaume. Thanks to his sense of esthetics, he makes our home so pretty and chooses the perfect clothes for me.
  • Everyone is beautiful at 20 years old. If you want to stay beautiful as life goes on, you have to take care daily of your skin, body and soul. I try my best, and for now I feel prettier at 31 than I did at 20.

Petit carnet d’adresses

Les montagnes russes du confinement, j’en suis encore toute étourdie ! L’inquiétude, la gratitude, l’isolement, la solidarité, l’éloignement, le rapprochement, l’essentialisme, la privation… Ce qui m’a le moins manqué ? La pollution sous toutes ses formes, et le shopping. Ce qui m’a le plus manqué ? Le contact physique, assurément. Mais également certains rituels et lieux de plaisir. J’en partage volontiers quelques-uns avec vous 😊

  1. Mes séances d’ostéopathie avec Camille. C’est un prodige. Quelles que soient mes douleurs (maux de tête, dos, ventre, chevilles et j’en passe) il les fait disparaître en moins d’une heure. Tout en douceur. Je ressors de son cabinet magnifiquement alignée, apaisée et légère. Dorénavant je n’attends plus d’avoir mal pour lui rendre visite.

Camille Troger, Cabinet Thera-centre, 17 rue Saint-Laurent, Genève

  1. Mes séances de coiffure et « beauty talks » avec Lou. C’est une fée. Elle te protège de tes propres mauvaises idées. Ça c’est de la magie ! Elle comprend ton cheveu mieux que toi ; elle ne coupe jamais plus que nécessaire ; n’éclaircit jamais trop ; trouve toujours le moyen de mettre en valeur tes atouts capillaires ; ne t’utilise jamais comme modèle pour tester une nouvelle idée. Résultat TOUJOURS naturel et impeccable. Qui peut en dire autant de son coiffeur ?

Anha Lou, Parallèles Coiffure, 3 Grand-Rue, Genève

IMG_3414

  1. Le sauna au Bains des Pâquis ; suivi d’une baignade dans le lac ; suivie d’un moment de lecture et d’une petite sieste, d’une soupe aux légumes ou d’une salade grecque. Le tout sur le lac.

Bains des Pâquis, 30 Quai du Mont-Blanc, Genève

Bains des Paquis

  1. Le café frappé de Oh Martine. Croyez-moi – j’en ai goûté dans ma vie. Sur les plages de Grèce et les terrasses d’Italie, en passant par les frappuccinos, Cloud Macchiatos et autres mélanges glacés mousseux de chez Starbucks International. J’ai même tenté le « fait maison » durant le lockdown. But nothing compares !

Oh Martine, 6 Route de Chêne, Genève

Oh Martine

  1. Les vins naturels du Tabouret Bar & du Tablar. Je suis particulièrement fan de leurs blancs qui accompagnent parfaitement les petites assiettes d’artichauts, leur brebis frais et pain de campagne. Ambiance copines adultes qui refont le monde.

Tabouret / Tablar, 38 rue de la Coulouvrenière, Genève

  1. L’unique hôtel “so chic” mais pas guindé du bord du lac rive gauche : le Métropole. Son Mirror Bar, lumineux tout en étant feutré, est idéal pour des rendez-vous professionnels ; son MET Rooftop offre une vue sans pareil pour une verrée estivale ; les chambres rénovées invitent à se lover dans l’allégresse ; son personnel est vraiment aimable, à tous les étages !

Hôtel Métropole, 34 Quai du Général-Guisan, Genève

IMG_3485

Depuis le déconfinement, j’ai pu profiter à nouveau de tous ces plaisirs – à l’exception de l’apéro au Tabouret Bar. Le week-end pluvieux qui s’annonce me semble propice 😊

No more moustache

When I think about hair removal, I automatically think legs, armpits and bikini but recently I’ve added moustache to my list.

I’ve always known I had a moustache; I mean I could see it in the mirror, but I never thought about removing it. I thought waxing would stimulate the hairs to grow darker and thicker. I though laser would burn my skin knowing how my face is inevitably always somewhat exposed to the sun.

Nevertheless, the discrete but distinct shadow it drew on my face always bothered me.

I finally crossed that bridge about a year ago and I love the results. Since I’ve started, the hair has remained the same rather than becoming thinker and I’ve been going once a month and the hair does not grow any faster. The treatment is fast and therefore much less painful than other areas such as the bikini.

Recently I’ve decided it’s time for laser hair removal and I realized that I need not worry about my face being tan because every morning I apply Alchimie Forever’s Protective day cream SPF 23. I simply need to remind myself to reapply before I go outside during the day.

My face definitely looks more feminine without a moustache, I feel much prettier and my hairdresser has stopped telling me my moustache gives him a hard-on.

 

Happy & Sexy Countdown

In 5 months, my partner and I will be celebrating our love and commitment to one another; an outdoors wedding in tune with the summer solstice. Obviously, I want the whole experience to be as magical as in my childhood dreams: the sunset between the vineyards and the lake, the gathering, the dress, the music, the love declaration… And I wish to feel my most beautiful self, to honor and dazzle my man, our families and friends. Do you see what I’m getting at? 😉

chateau lacoste

So here’s my Forever beauty countdown program to get ready for the D-Day

  • Laser hair removal: already done!
  • D-5 months (now): start using Alchimie Forever’s Advanced Retinol Serum twice a week at night
  • D-4 months: laser facial with Picosure Focus to fade away brown sunspots and tighten my skin (I’ve already done 1 session, so 2 more to go over the next two months)
  • D-2 months: A light version of the Softlift , performed by my dad Dr Luigi L. Polla. A very subtle and natural way to enhance my facial features (cheekbones, jawline), reduce the under-eye circles and nasolabial folds, and most importantly generally rejuvenate my skin
  • D-7 weeks: Hyaluronic acid filler to plump-up my lips (not the ones you think; see my blog on the injection of the “other lips” ….)
  • D-6 weeks: Get a Hydrafacial Boost and start using the Pigment Lightening Serum of Alchimie Forever to complement my treatment
  • D-2 weeks: get a Hydrafacial Pamper to have the perfect skin tone and enjoy a little bit of pampering on top
  • D-3 days: my sister Cyrille has advised an eye-lash tint. Knowing me, for sure there will be tears! That way no mascara leaks 😉
  • D-2 days: a lymphatic drainage should help me relax and detox
  • D-day: my Forever Beauty program being over, I will get my make-up and hair done by Le Bal des Créateurs, the crème de la crème in Switzerland

I’ll keep a beauty journal to share my experiences, as well as before and after pictures. Stay tuned!

Red Eye Flights

On Friday, I left DC and made my way to the amazing island that is Tinos, in the Cyclades. This is a 24-hour journey door to door… and it is worth every minute of the trip. I arrived on Tinos on Saturday 18:30 pm Greek time, on my birthday, dropped off my bags, showered, and headed to an amazing birthday dinner. I had no time for jet lag, no time for red eyes.

On Friday, I left DC and made my way to the amazing island that is Tinos, in the Cyclades. This is a 24-hour journey door to door… and it is worth every minute of the trip. I arrived on Tinos on Saturday 18:30 pm Greek time, on my birthday, dropped off my bags, showered, and headed to an amazing birthday dinner. I had no time for jet lag, no time for red eyes.

Here is how I prepared for the journey, and for my birthday dinner.

  1. The minute I get on the plane, I go (or try to) to sleep. A glass of champagne or wine before we take off, but nothing as soon as my seat can reline. No movie, no dinner. Every minute counts.
  2. My favorite overnight travel outfit is a black jersey dress that looks like a class black dress and is as comfortable at a nightgown.
  3. Soft socks. I never wear socks, except when working out or on an overnight flight. Cold toes are the number one thing that will keep me awake. My favorite pair is from Life Is Good, super soft, and fuchsia pink.
  4. An eye mask. This does two things: it tells flight attendants you are out for the night and they better not wake you; and it actually helps filter the light out and enhances sleep. A silk one is kindest on my skin.
  5. My favorite mask, by Alchimie Forever of course (Kantic Brightening moisture mask). I made the travel size for selfish reasons; it meets the FSA travel size requirements and both seals in moisture and protects me from the deadly “airplane air.”
  6. Eye drops. There is a reason these overnight flights are called red-eyes. I am fond of Similasan Dry Eye Relief, but whatever you favorite brand is will work.
  7. I avoid makeup other than mascara and lipstick. Skin makeup (concealer, foundation, powder), travels quite poorly, and ends up making skin feel dryer and more uncomfortable.
  8. A travel toothbrush and toothpaste. A must in the morning before getting off the plane. Nothing like a clean mouth to make one feel civilized. Add a bright lipstick, and your day is off to the perfect start.
  9. A bottle of water. Other than cold toes, being thirsty will keep me awake and uncomfortable. I like to flavor mine with Super Orange Emergen-C. It helps keep me healthy too…
  10. A smile. Delays, cancellations, just the fact of flying overnight can be taxing. A smile will make the entire experience more pleasurable. For yourself and for those around you.

And well, when I land in Athens, pick up my bags, and tell the cab driver to take me to the Port of Rafina, well, then life is good regardless of any of the above traveling tips!

Filles de dermato – derrière le rideau

Quel est le comble pour une fille de dermatologue? Découvrez le bêtisier des sœurs Polla qui testent des soins à Forever Institut.

Quel est le comble pour une fille de dermatologue ? Avoir de l’acné ? Attraper un coup de soleil ? Oui, et oui ! Adolescente, j’ai passé des heures jubilatoires devant le miroir à presser mes boutons et extraire mes points noirs alors que je savais pertinemment qu’il ne faut surtout pas y toucher – au risque de marquer sa peau de vilaines cicatrices. Je me rappelle également de concours de bronzage que nous faisions avec ma grande sœur Ada, sur les plages de Grèce et d’Italie dans les années 90. Aujourd’hui encore, il m’arrive de voir Roxane, notre cadette, rouge écrevisse en rentrant d’une randonnée en montagne sans crème solaire.

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Comme j’adore les bêtisiers, je vous en ai compilé un des sœurs Polla qui se font faire des soins à Forever Institut.

pollasisters_boopers

Roxane

Prête à tester l’épilation laser du maillot, Roxane applique religieusement la crème anesthésiante sur la zone en question, une heure avant la séance. Une fois installée en cabine laser, l’esthéticienne s’apprête à retirer la crème et constate que Roxane n’a pas pensé à se raser avant. Ses poils étaient bien anesthésiés 😉 mais sa peau en revanche… aïe !

Moralité : la consultation obligatoire que nous proposons avant d’entamer une épilation laser est utile, même pour ceux et celles qui pensent tout savoir sur la procédure !

Rachel

Toujours dans le contexte de l’épilation laser, mais des demi-jambes cette fois-ci. Avant la séance, l’esthéticienne demande à Rachel si elle est allée au soleil récemment. La réponse est rapide et assurée : non, pas de vacances à la plage ces dernières semaines. Après le traitement laser, Rachel constate des marques de brûlures sur sa peau. En y réfléchissant bien… elle admet qu’elle court au bord du lac trois fois par semaine en short.

Moralité : l’exposition solaire, ça n’arrive pas qu’en maillot de bain au bord de la mer !

Cyrille

Il y a quelques années, j’ai voulu tester le laser fractionné Fraxel pour mon visage. Habituellement, ce traitement se réalise en plusieurs passages. Le thérapeute quadrille la peau, en passant la pièce à main horizontalement, puis verticalement, puis en diagonale, pour que les rayons laser pixelisés traitent la peau de manière uniforme. Mais moi j’ai insisté pour que mon thérapeute ne fasse qu’un seul passage, par crainte que ma peau ne réagisse trop fort au traitement. Résultat : je me suis retrouvée avec une peau zébrée. Des bandes blanches entre des bandes rouges.

Moralité : ce n’est pas parce que tu es la fille du dermatologue que tu connais mieux les traitements que les thérapeutes ; il faut TOUJOURS écouter les professionnels !

Ada

Rien à redire… notre grande sœur – comme tous les aînés – est exemplaire 🙂 L’incroyable, dans son cas, c’est que malgré la panoplie complète de soins qu’on propose à l’institut, elle ne fait que du Botox. Pas de lasers, pas de peelings, pas d’acide hyaluronique, pas de traitements raffermissant – même pas de massages. Pour moi, ça c’est un comble !

Moralité : les produits Alchimie Forever qu’elle utilise tous les jours depuis 15 ans ont une efficacité prouvée !

pollasisters_alchimie