Égalité des sexes face au “graceful aging”

Habituellement, lorsqu’un bel homme prend de l’âge, on trouve qu’il « porte bien ses rides », que cela amplifie même son charme, son charisme et son sex-appeal. Tout d’abord – il faut le dire – nous les femmes on ressent une petite injustice à ce niveau ! Mais passons outre. Et analysons la situation de plus près.

Oui, je suis de celles qui trouvent qu’un homme qui a « vécu » n’en devient que plus séduisant. Oui, certaines rides sont belles sur un homme. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’ils n’ont rien à faire en termes de traitements esthétiques.

Les taches brunes sur la peau vieillissent le visage d’un homme autant que celui d’une femme. Elles donnent un air négligé ; elles témoignent d’une peau en mauvaise santé, et cela n’est pas attirant. Une autre problématique qui touche davantage les hommes que les femmes : la couperose. Ces petits vaisseaux rouge-violet qui apparaissent sur le nez et les joues n’ont rien d’attrayant non plus ! Même si la consommation d’alcool n’en est pas la seule cause, une peau abîmée de la sorte envoie généralement un message négatif.

Et la liste ne s’arrête pas là. Les poches sous les yeux, les paupières tombantes, les plis d’amertume (rides qui descendent depuis les coins de la bouche), les pores dilatés… autant de signes de vieillissement cutané qui compromettent la beauté d’un homme qui gagne en âge. Heureusement tout cela se corrige facilement. Les lasers et les injections, c’est aussi pour les messieurs!

J’ai la chance de côtoyer quotidiennement, depuis plus de 10 ans, des hommes qui prennent soin de leur peau à Forever Institut. Je leur dis merci, et bravo. ** Let’s age gracefully together **

 

Fred et Ornela photographiés par Le Marin Productions

J’ai testé… le Botox

J’ai testé le Botox… injecté par un autre médecin que mon père!

Mon père ce héros. Le meilleur injecteur du monde. Le seul qui peut s’approcher de mon front avec une aiguille de Botox. Il connait mon visage, son dosage est toujours parfait, le résultat parfaitement naturel. Seul ce blog pouvait m’extraire de ma zone de confort et m’inciter à aller voir ailleurs. 

J’ai donc testé …. le Botox injecté par un autre médecin. Et quand je me lance dans une aventure, ce n’est jamais à moitié. Cela s’est donc passé à Miami, dans le centre esthétique de référence: le Medispa de Dr Flor A Mayoral.

En arrivant – nous sommes aux US! – j’ai dû signer une panoplie de papiers. Une infirmière de l’équipe m’a démaquillée, photographiée (cette étape est obligatoire, et leur permettra de mieux gérer mon insatisfaction potentielle), et fait patienter un peu.

La Doctoresse, solaire et charismatique, m’a conquise dès son entrée dans la pièce de traitement. Elle m’a demandé le nombre d’unités qu’on m’injectait habituellement. Je n’ai pas su répondre, mais j’ai bien insisté sur l’importance du naturel; elle a suggéré 40 unités. J’ai acquiescé… elle était confiance et rassurante, je ne me voyais pas vraiment la contredire!

Le traitement a été ultra rapide et moins douloureux qu’avec papa (je pense qu’avec lui je m’autorise à être un peu douillette). Immédiatement après la séance, j’ai remarqué une marque au niveau de la ride du lion, mais elle a disparu après quelques jours. Les premiers effets du traitement sont apparus 3 jours après le traitement : mon front est plus lisse, mes paupières légèrement liftées, et je peux moins bien froncer mes sourcils. IMG_7400Mes expressions restent naturelles et je ne me sens pas figée; la doctoresse a respecté mes souhaits, comme mon père a toujours su le faire. Conclusion: la renommée d’une clinique et d’une doctoresse est en général méritée, c’est important de toujours exprimer ses préférences, et faire confiance à son instinct est essentiel. 

Cerise sur le gâteau et petit aparté: j’ai eu droit à un tour complet de sa clinique et un échange très enrichissant avec elle! J’ai découvert plusieurs points communs avec Forever: entreprise familiale, dirigée par des femmes (Dr Mayoral travaille avec ses filles, elles aussi médecins!) toutes aussi passionnées par leur métier que mon père et notre équipe thérapeutique.

 

Beautiful Legs

As summer is approaching, I have put away my tights and my legs are loving the warmth of the sun on their bare skin. Skirts and dresses are finally being worn again, which means my legs need to look beautiful.

I apply sunscreen everyday so my skin doesn’t get red or peel away. I motivate myself to work out regularly, whether its running, biking, fitness or yoga and I get excited when I feel my adductors tightening. Thanks to laser hair removal, I don’t need to worry about shaving or waxing in order to have soft skin.

Since I’ve started working in an OR (operating room), I have been trying to avoid having varicose veins. When you are standing up, the blood in your legs needs to fight gravity to reach the heart. This is rendered possible by the venous valves and venous pump (muscle contraction). If either is not working, blood accumulates in the legs and this causes dilated veins (eg, telangiectasia, varicose veins), leg edema, skin changes, or ulceration. Risk factors are mostly standing up in a static position, especially in warm environments (think hair dressers, surgeons, barmen…).

To avoid this, when I am in the OR, I wear compression stockings. The first thing I do when I wake up in the morning, before getting out of bed, is put on my stockings. Then, during the day, once an hour I contract my calves fifty times each. When I arrive back home, I place my calves under cold water and, once dry, I apply Alchimie Forever Dry Skin Balm on them which contains watercress in order to keep them fresh. Finally, when I go to bed, I raise my legs by placing a pillow below my ankles.

Thanks to my routine I hope to have beautiful legs for a very long time.

Pleine Lune

Elles nous suivent partout et pourtant impossible de les regarder en face ; elles prennent de la place, grandissent parfois sans prévenir et nous embarrassent lorsqu’elles manquent de tenue. Mais malgré tout ce qu’on leur reproche, elles sont douées pour attirer les regards et attiser le désir. Les fesses d’une femme, c’est tout un poème… Il n’y a pas si longtemps d’ailleurs j’en ai fait le refrain d’une chanson :

Blonde ou brune

par mes fesses de lune

je t’allume.

Je trouve que le derrière mérite qu’on lui accorde notre attention. Pour lui rendre hommage, voici quelques pensées et conseils à partager.

Chez les Polla, on a les fesses bien rondes ; avec le nez en trompette, ce sont nos deux « marques de fabrique ». Étant la moins sportive des 4 sœurs, j’ai souvent trouvé que mon fessier manquait de tonicité. Alors depuis l’âge de 16 ans je me tartine de crèmes raffermissantes. À l’époque c’était Vichy, aujourd’hui c’est Alchimie Gel minceur tonifiant. Depuis mes 30 ans, je suis passée à la vitesse supérieure et je fais une cure de CelluM6 et/ou de Exilis une fois par an.

Puis, avec la maturité vient la sagesse 😉 … J’ai découvert quelques astuces pour mettre mes attributs en valeur, comme bien choisir mes habits et soigner ma posture. J’ai compris aussi que le lâché prise est une vertu puissante, et que le fait de célébrer mon corps – même les jours où il ne me le rend pas – m’élève au-dessus de tout complexe. Et finalement, mon secret, c’est l’amour. Oui, les caresses embellissent notre corps, je vous le jure !

 

Getting ready to Party

As a working mother, my nights out are rare and precious. I look forward to each and every one of them and have come up with a “night out ritual” to enhance the positive feelings they create for me. Here’s how I get prepped, feel sexy and energized in 30 minutes max.

As a working mother, my nights out are rare and precious. I look forward to each and every one of them and have come up with a “night out ritual” to enhance the positive feelings they create for me. Here’s how I get prepped, feel sexy and energized in 30 minutes max.

Rule number 1: I start fresh. Taking a shower after my work day is like turning a page and creating a new beginning.

Rule number 2: I create a mood. I choose my music as carefully as I do my clothes. They both influence and mirror my mood. Beyonce, Hôtel Costes compilations and Imagine Dragons are part of my current playlists.

Rule number 3: I never get dressed before I apply my makeup. I am way too clumsy to take that risk!

Rule number 4: I use the best products on my skin. Starting with Alchimie Forever products, I mix a little bit of Kantic Brightening moisture mask with my moisturizer to benefit from the glow . My favorite foundation is Ellis Faas, which I layer with Chado’s Poudre Essentielle HD and a blend of their two blushes.

When it comes to makeup, my priorities are both eyes and lips. Depending on my outfit, I typically wear smoky or green eyes to which I add a touch of Ellis Faas E301 light. Their lights are magical and miraculous, they give me that hot and sparkly look. Sometimes, I slightly color-in my eyebrows. This last step is one I only recently added to my makeup routine, as it is a tip which Forever Boutique’s makeup artist – Shannon – gave me. While during the day I usually go for natural lips (I adore Bobbi Brown’s Luxe Lip Neutral Rose), my evenings are all about sensuality. Ellis Faas creamy lips red L401 and Hot Lips pink L406 always give a beautiful highlight to lips.

My face done, I’m almost ready to go. I slip into my dress, slip on my heels, place my lipsticks (including my must-have Chado’s Gloss Excquis) in my clutch, and come out of the bathroom feeling like I own my night. My favorite moment? When my love looks at me in awe… now I know my ritual was successful and I am ready to take on the evning – either with him, or leaving him to spend the evening with my girlfriends, knowing he will think of me all night.

Ada, Cyrille, Rachel and Roxane Polla embody the 2nd generation of “Forever” family businesses. Complicit and complementary, the sisters put their power of 4 towards the development of their three brands: Forever Institute, Forever Boutique and Alchimie Forever. They build the future on a shared heritage: audacity of innovation, value of work, passion for aesthetics.