Plan de traitement pré-mariage (3/3)

Je vous ai parlé de peeling et de Cellu M6, il me reste à partager avec vous le dernier chapitre (et pas des moindres) de mes soins pré-mariage : les injections.

Mon jour-J fut le 25 juillet dernier. Robe romantique et Jimmy Choos, ciel bleu et amoureux heureux. Inoubliable… encore plus beau que dans mes rêves ! Je vous avais parlé de la liste de soins esthétiques que je m’étais planifiés en vue de la cérémonie – à présent, et comme promis, je vous fais mon « rapport ». Voici la 3e (et dernière) partie!

Je ne suis pas une grande fan des aiguilles et je suis très douillette. Autant vous dire que les injections ne sont pas une partie de plaisir. Mais j’en fait régulièrement à Forever depuis 10 ans, par conviction profonde que le Botox (je commence seulement à tester l’acide hyaluronique), ça marche !

J’avais planifié mes 2 séances de Profhilo en juin et mon Botox début juillet – le Jour J étant le 25 juillet. Les injections d’acide hyaluronique Profhilo ont adouci légèrement mes traits et j’ai aussi eu l’impression que la qualité de ma peau et l’ovale de mon visage étaient plus beaux 1 mois après. Malheureusement (ou heureusement) l’amélioration est trop subtile pour être clairement visible sur les photos avant-après.

Le Botox  du front, rien à signaler, ça fonctionne à tous les coups ! Visage détendu mais expressif, peau lisse et regard défatigué. Le petit plus ? le botox que les médecins m’injectent est doux, et procure donc un effet ultra-naturel (d’autres botox existent, mais ma préférence va pour le plus doux d’entre eux).

La grande révélation cette fois, c’était le Botox axillaire, pour réduire la transpiration sous les aisselles. Je n’avais encore jamais essayé. Quatre mois après, je ressens toujours l’effet. Et inutile de vous dire qu’entre l’émotion intense et la chaleur qu’on ressent lors d’un mariage sous le soleil de juillet, j’étais bien heureuse de ne pas sentir les gouttes de sueur couler le long de ma robe de mariée ! Je ne m’y attendais pas mais j’ai même pu mettre de côté mon déodorant – sans transpiration, pas d’odeur… Avis aux intéressés : mettez une couche bien épaisse de crème anesthésiante 90 minutes avant la séance d’injection – et si comme moi vous êtes « sensible » (pour ne pas dire chochotte 😉), n’hésitez pas à le faire faire par l’une de nos assistantes, la crème sera mieux appliquée. Les aisselles sont bien plus sensibles que le front.

Conclusion de mon programme « mise en beauté »

Je conseille vraiment à toutes les futures mariées d’inclure un budget « médecine esthétique » dans la liste des préparatifs du mariage, et de prendre le temps de définir un retro-planning des soins qui sont adaptés. Sans tomber dans l’addiction, c’est si bon de se sentir la plus belle en ce jour si spécial !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.