Regarder son corps à travers l’oeil d’un artiste

Il y a quelques mois je vous ai parlé du fait que Guillaume, mon mari, m’offre des sous-vêtements et combien cela est fabuleux pour mon image corporelle. L’autre chose qu’il fait que j’adore et qui a le même effet positif sur moi que la lingerie, c’est des photos de mon corps.

Les premières années les photos illustraient surtout un jeu de séduction entre nous. Je me sentais alors désirée, désirante et puissante. On devrait tous se faire prendre en photo nu afin de réaliser le pouvoir de notre corps. Au fil du temps, tout comme la pratique de Guillaume, les photos ont évolué. Maintenant, Guillaume et moi travaillons ensemble, car ses photos sont devenues un travail artistique. Aujourd’hui, elles montrent le corps de la femme, sans jugement, tel qu’il est, plein d’amour, dépersonnalisé et en même temps si intime.

De voir mon corps nu de cette façon me permet de l’appréhender différemment. Je ne le juge plus (ou en tout cas moins) selon les standards de la mode ou sociétal mais plutôt selon sa beauté artistique. Du coup, je le trouve magnifique, car à travers l’œil d’un artiste, tout corps humain l’est, qu’il soit grand, petit, enrobé, maigre, masculin, féminin, tendu, mou, jeune, vieux…

Les galeries devraient montrer beaucoup plus de nus de femmes et d’hommes de tout âge et de tout horizon pour nous donner une image du corps autre que celle des magazines et ainsi nous montrer que, quel qu’il soit, le corps est beau et sujet de désir. C’est dans cette optique-là, que Guillaume va prochainement exposer aux côtés de Maïa Mazaurette, dans une exposition intitulée « Elle et Lui » à Analix Forever. Elle, elle dessine des corps d’hommes et lui, il photographie le corps de la femme.

Rendez-vous pour le vernissage le 11 février 2020 au 10 rue du Gothard, 1225 Chêne-Bourg, Suisse.

One thought on “Regarder son corps à travers l’oeil d’un artiste”

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.