La beauté de l’automne

C’est officiel, aujourd’hui c’est le début automne, ma saison favorite.

Le soleil se fait un peu plus rare, les beaux jours aussi, mais ceux d’automne sont les plus beaux. Le bleu du ciel est pur, sans aucune brume, grâce à la fraicheur de l’air. Quand, au tournant d’une rue, un rayon de soleil se pose sur notre joue et la réchauffe, on l’apprécie mille fois plus qu’en été car c’est un phénomène qui se fait de plus en plus rare, alors on prend le temps de le savourer pleinement. La couleur des arbres illumine le béton gris des trottoirs avec du rouge, du doré, du rose, du marron et du bordeaux et avec les rires des enfants, petits et grands, qui courent dans les tas de feuilles mortes. C’est tout simplement magique.

J’aime tout particulièrement cette saison parce qu’elle est rythmée par mes trois fêtes favorites.

Octobre, c’est Halloween. Avec mon mari, on passe notre temps libre à préparer des décorations. Cela occupe les mains et l’esprit et permet de déconnecter du monde de manière unique. On boit du thé chaud, on écoute de la musique et on décore tout l’appartement de haut en bas, les vitres et le plafond compris.

Novembre c’est Thanksgiving. Chaque année je prépare un repas pour tous les gens que j’aime : de la soupe à la courge, à la dinde farcie en passant par un gratin de patate douce, sans oublier la tarte aux pommes et le vin chaud et pleins d’autres merveilles. On passe la journée à faire ce que j’aime le plus : manger, rigoler et être reconnaissant.

Décembre c’est Noël. J’adore réfléchir au cadeau parfait pour chaque personne, le chercher longtemps, finalement le trouver et enfin l’offrir. J’aime décorer mon appartement avec des bougies qui sentent les épices, des oranges piquées de clous de girofles, des guirlandes de couleur et le sapin de Noël. Quand on entre chez moi en décembre c’est tous les sens qui s’éveillent. La vue des décorations, l’odeur des biscuits de Noël qui cuisent dans le four, la chaleur de l’intérieur qui caresse la peau, le goût du chocolat chaud pimenté et le son des chants de Noël qui passent en boucle.

Et vous, quelle est votre saison préférée ?

 

 

Ma chanson préférée, « Octobre » de Francis Cabrel, illustre parfaitement mon sentiment.

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche

Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines

Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris sur les antennes

Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne

On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
Devant le monde qui s’incline

Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris sur les antennes

Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres


Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être